Analyser les pratiques calligraphiques | Analysing calligraphic practices

ENGLISH BELOW

Calligraphe Boubacar Sadeck © Timbouctu Manuscript Project

Contrairement aux calligraphies classiques qui reposent sur un canon précis, il n’existe aucun traité décrivant les calligraphies en caractères arabes qui se sont développées aux frontières du monde islamique, aussi bien durant la période médiévale que durant les temps modernes. Dans l’ensemble, le manque de sources textuelles se rapportant à la manière dont ces calligraphies ont été codifiées, enseignées et, plus largement, transmises, complexifie leur analyse. Les techniques d’écriture, les règles régissant les proportions des lettres, les formules pour fabriquer les encres ainsi que les recommandations en rapport avec la préparation du matériel, ont été transmises oralement, de génération en génération, par les maîtres calligraphes à leurs disciples, souvent au cours d’apprentissages très longs et réservés aux initiés.

Dans un tel contexte, il nous a paru nécessaire d’expérimenter de nouvelles méthodes d’analyse reposant sur la recomposition de la praxis dans le cadre de protocoles préétablis. C’est pourquoi la collaboration entre chercheurs et calligraphes professionnels est au cœur du projet CallFront. Par le biais de ces expérimentations, les chercheurs peuvent vérifier la validité de certaines hypothèses relatives à la gestuelle corporelle, aux techniques, aux outils et aux matériaux utilisés pour ces calligraphies.

Les protocoles élaborés pour l’étude de la praxis lors de différentes expériences, portant sur l’étude de la calligraphie sur plusieurs supports (organiques et non organiques), seront publiés en ligne sous forme d’un vademecum.


Calligraphe Haji Noor Deen © Bahman Panahi

Unlike classical calligraphy, which is based on a precise canon, there are no extant treatises describing the calligraphies in Arabic script developed on the frontiers of the Islamicate world, both in the medieval and modern periods. Overall, the lack of textual sources on how these calligraphies were codified, taught and, more broadly, transmitted, makes their analysis more complex. Writing techniques, principles governing letter proportion, ink formulas, and recommendations related to material preparation, were transmitted orally, from generation to generation, master calligrapher to disciple, often in the course of very long apprenticeships reserved for the initiated.

In such a context, it seems necessary to experiment with new methods of analysis based on the reconstruction of praxis within the framework of pre-established protocols. For this reason, the collaboration between researchers and professional calligraphers is at the heart of the CallFront project. Through these experiments, researchers can verify the validity of certain hypotheses regarding body gestures, techniques, tools and materials used for these calligraphies.

The protocols developed for the study of praxis during the different experiments, focusing on calligraphy on several supports (organic and non-organic), will be published online in the form of a vademecum.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search