Documenter les calligraphies des frontières | Documenting frontier calligraphic styles

ENGLISH BELOW

© Aga Khan Museum, British Library

Les sources historiques qui se rapportent à ces formes écrites sont particulièrement rares. Les calligraphies des frontières diffèrent en cela des calligraphies classiques, bien mieux connues, et dont les normes ont été établies dans les traités de calligraphies depuis le Xe siècle.

Pour pallier la rareté des informations sur ces calligraphies, le projet CallFront souhaite collecter l’ensemble des sources en rapport avec ces écritures : sources conventionnelles qui mentionnent directement ou indirectement l’existence de calligraphies non canoniques, ainsi que tout autre forme de documents se rapportant à ces calligraphies et circulant dans des cercles fermés comme ceux des calligraphes professionnels où la transmission se fait toujours dans les règles d’une tradition séculaire.

L’absence de sources écrites nécessite également de recourir à d’autres types d’informations. Une série d’entretiens filmés avec les calligraphes pratiquant encore les écritures étudiées dans le projet CallFront, permettra d’enrichir nos connaissances de l’expérience des acteurs de la calligraphie et de mieux renseigner ces savoirs et savoir-faire en voie de disparition.


© Anaïs Léone

Historical sources documenting these scripts are particularly rare. Frontier calligraphic styles differ from classical calligraphic styles, which are much better known and whose standards have been established in calligraphy treatises since the tenth century.

To compensate for the scarcity of information on these calligraphies, the CallFront project aims to collect all sources related to these writings: conventional sources directly or indirectly mentioning the existence of non-canonical calligraphies, and any other documents which refer to these calligraphies, often circulating in professional calligraphic circles where transmission still follows century-old traditions and principles.

The paucity of written sources also requires recourse to other types of information. The CallFront project will thus conduct a series of filmed interviews with calligraphers still practising the styles under scrutiny. This will allow us to better understand the experience of actual practitioners, and to record knowledge and skills which are disappearing quickly.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search